La revue scientifique iforest de l’Italian Society of Silviculture and Forest Ecology vient de publier un article écrit par des chercheurs d’AGRESTA qui analyse différentes méthodes d’élaboration de cartographie haute résolution de la biomasse forestière dans les forêts tropicales. Le Parc national du Volcan Poás (Costa Rica), qui présente une très grande diversité structurelle et spécifique, a été retenu comme zone pilote.

La revue iforest est en libre accès, la publication est donc disponible en libre accès via le lien suivant :

Dans le cadre de cette mission, le modèle LiDAR général d’estimation de biomasse aérienne en forêts tropicales proposé par Asner et Mascaro en 2014 a été validé et il est comparé avec les résultats obtenus à partir de modèles spécifiquement ajustés pour la zone d’étude. Tous les modèles utilisés sont fondés sur la variable hauteur moyenne des houppiers (TCH en anglais) issue du modèle numérique LiDAR de hauteur de la végétation. Les résultats obtenus dans la zone d’étude montrent d’une part que l’allométrie des arbres sélectionnée est un facteur déterminant pour obtenir des résultats satisfaisants et, d’autre part, que le modèle général est une alternative fiable à l’ajustement de modèles locaux spécifiques (notamment lorsqu’une une allométrie des arbres spécifique n’est pas disponible pour la zone d’étude). Le modèle général permet d’estimer la biomasse aérienne dans une nouvelle zone en mesurant sur le terrain uniquement la variable surface terrière (BA).

Si vous continuez à utiliser ce site, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar