Agresta aide le Ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (MARENA) du gouvernement du Nicaragua, à établir un niveau de référence des émissions et des absorptions forestières pour son programme de Réduction des émissions, ainsi qu’à mettre en place le système de surveillance, de notification et de vérification dans le cadre de sa stratégie REDD+. Le Nicaragua est en train de terminer sa proposition de Réduction d’émissions qui sera soumise au Fonds de Partenariat pour le Carbone forestier (FCPF), géré par la  Banque mondiale.

Le FCPF est un partenariat mondial entre les gouvernements, les entreprises, la société civile et les populations autochtones qui œuvrent à la réduction de la déforestation et des émissions liées aux forêts, à la conservation des stocks de carbone forestier, et à la gestion durable des forêts dans les pays en développement (activités plus communément appelées REDD+). Le Fonds Carbone rémunérera les pays sélectionnés conformément aux contrats négociés pour réduire les émissions. Les paiements du Fonds Carbone visent à encourager les pays bénéficiaires et les différentes parties prenantes – y compris les populations autochtones tributaires de la forêt, les habitants des forêts ou le secteur privé – à assurer la viabilité à long terme du financement des programmes de conservation et d’aménagement des forêts. Ces mesures contribueront à atténuer les répercussions négatives sur le climat mondial de la perte et de la dégradation des forêts.

Agresta travaille en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire responsable de la surveillance des forêts au Nicaragua pour mettre en place le cadre et élaborer les méthodologies nécessaires à la comptabilisation des stocks de carbone, ainsi que pour élaborer un scénario de référence des émissions de CO2 à partir de données satellite et des données de l’inventaire forestier national. Un cadre de travail est également en train d’être mis en place qui permettra de surveiller, de vérifier et de notifier dans le futur les progrès réalisés dans la lutte contre la déforestation grâce aux politiques et aux programmes que le Gouvernement va mettre en œuvre dans les régions autonomes des Caraïbes. Outre, le travail d’élaboration des documents et des procédures, Agresta organisera au cours des prochains mois une formation complète en présentiel aux systèmes d’information géographique, aux techniques d’analyse des données de l’inventaire forestier et d’analyse des incertitudes, à l’intention de l’équipe nationale responsable de ces travaux au cours des prochaines années.

Si vous continuez à utiliser ce site, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar